ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER ET RECEVEZ UNE REMISE DE 10% SUR VOTRE COMMANDE AVEC LE CODE CCNEWS

close
Cristina Celestino

Figure incontournable du design transalpin, Cristina Celestino a quitté son Frioul natal pour se former à l’Institut universitaire d’architecture de Venise (IUAV). Diplômée en 2005, elle commence par travailler avec plusieurs agences d’architecture intérieure avant de s’installer à Milan en 2009. Deux ans plus tard, elle lance son propre label Attico Design. Revendiquant une approche pluridisciplinaire, elle œuvre autant dans l’univers de l’architecture d’intérieur – elle a récemment imaginé le bar du Palazzo Experimental réalisé par Dorothée Meilichzon à Venise et créé une série de chambres pour le Palazzo Avino à Ravello – que dans le domaine du design où elle se montre des plus prolifiques. Il ne se passe pas un Salon du Meuble où elle ne fait pas parler d’elle. Au-delà de la création de l’objet lui-même, ce qu’elle aime par dessus tout c’est raconter une histoire, à travers une esthétique sophistiquée mêlant formes arrondies, jeux de textures et couleurs douces. Son approche convoque à la fois les univers de la mode, de l’art ou des maestri dont elle collectionne les pièces. Multipliant les collaborations avec les plus grandes marques italiennes, la créatrice promène son style glamour d’une collection à l’autre : des revêtement muraux en céramique conçus pour BottegaNove au mobilier en verre créé pour Tonelli, d’une série de tapis délicats pour cc-tapis à une ligne complète de mobilier à l’esprit boudoir pour Fendi, d’un ensemble de vases en marbre et onyx pour Budri à une gamme de papiers peints exotiques pour Misha Wallcovering… la liste est longue. Récemment, c’est avec une marque française qu’elle a collaboré : Maison Matisse, fondée par la quatrième génération de la famille d’Henri Matisse. Le concept ? S’inspirer de l’un des ses tableaux – Intérieur aux aubergines – pour lui donner vie à travers une collection capsule de pièces haut en couleurs et motifs géométriques. En parallèle, elle poursuit l’auto-édition d’objets et de meubles en s’appuyant sur le savoir-faire d’artisans italiens experts en textiles, cuirs, marbres et autres surfaces laquées.